Spiruline : Bienfaits et Danger | Ce qu’on ne vous dit pas

tout savoir sur la spiruline

Spiruline : Bienfaits et Danger : Ce qu'on ne vous dit pas

tout savoir sur la spiruline

La spiruline a tellement été présentée comme un aliment miracle qui guérit tout, qu’on peut se demander ce qu’il en est vraiment : La spiruline aliment miracle, vrai ou faux ? Quels sont ses bienfaits ? Y a-t-il des dangers à consommer de la spiruline ? C’est ce qu’on va voir dans cet article.

Conseillère en naturopathie, nutrition, micronutrition

Je suis Florence Pinheiro Ortolan,

Conseillère en naturopathie, nutrition, micronutrition.

Pendant longtemps j’ai eu des troubles de santé, qui étaient présentés comme fatals.
Je n’ai jamais accepté l’idée qu’on puisse ne pas pouvoir améliorer le fonctionnement naturel de son corps.
C’est en cherchant des solutions pour me réparer, en creusant dans de nombreuses directions, que je suis arrivée à la naturopathie.

Je suis aussi Coach certifiée, j’aime le plein potentiel aussi au niveau psychologique et humain.

Aujourd’hui je vis mes passions en vous accompagnant dans le bien-être pour viser son votre plein potentiel santé !

Mes formations convergent pour vous proposer une approche holistique et globale :

  • Conseillère en naturopathie, ADNR Formations
  • MasterCoach et Praticien PNL, ICI Coach
  • Formation en micronutrition, NutriHealth, Pr Castronovo

Mes consultations étant désormais complètes, je vous accompagne via mes offres en ligne et du coaching professionnel.

Qu’est ce que la spiruline ?

Ce n’est pas une algue, je l’ai cru moi-même pendant longtemps, car c’est ce qu’on lit un peu partout, mais en réalité c’est une cyanobactérie, c’est-à-dire une petite bactérie de couleur bleu-vert,

Qui se développe en eau douce sous forme de petits bâtonnets.

Elle est connue pour sa teneur exceptionnelle en protéines, en vitamines, en oligoéléments, en minéraux et en antioxydants, on va voir tout ça, ce qui en fait un super aliment.

Mais il existe des confusions sur ce qu’elle est et sur ce qu’elle contient, et des risques dans certains cas.

Je vous invite à lire jusqu’au bout pour ne pas rester encore une fois sur une fausse idée.

 

Quels sont les bienfaits et les dangers de la spiruline ? 

Première fausse croyance :

Spiruline et iode

La spiruline ne contient pas d’iode :

On me pose régulièrement la question, je pense que la confusion vient du fait que la spiruline est parfois décrite comme une algue, mais, attention, une algue d’eau douce et non d’eau de mer, donc il n’y a pas d’iode dans la spiruline.

 

Spiruline et vitamine B12

La spiruline ne contient que très peu de vitamine B12

Là encore des confusions existent sur le net.

J’ai entendu des auteurs dire que la spiruline contient de la vitamine B12, mais, attention, celle-ci n’est que très peu assimilable. J’ai parlé en détail de la vitamine B12 et ses différentes formes dans une vidéo.

Pour être assimilée, elle doit être activée, c’est-à-dire méthylée, on appelle cela la méthyl-cobalamine (vitamine 12 méthylée ou active).

Alors oui la spiruline contient de la B12 active, mais en faible proportion. Ce qu’elle contient surtout, c’est une forme de vitamine B12 non active, qui fait même concurrence, sur les récepteurs, à la vitamine B12 active, donc peut nuire à son assimilation.

Dans ma pratique et mon expérience, je ne compte pas sur la spiruline pour remonter un taux de B12, et je lui préfère un complément en méthyl-cobalamine.

Mais le mieux est toujours d’expérimenter pour se faire son idée :

Vu que vous allez entendre ça et son contraire sur le net à ce sujet, je vous propose de faire le test sur vous même :

Faites un dosage sanguin de votre vitamine B12 , et, si le taux n’est pas dans le tiers supérieur de la valeur de référence, alors faites une cure de 3 mois de bonne spiruline (je vous donne quelques pistes plus bas), refaites un dosage et comparez.

Dans la plupart des cas, le taux n’est pas bien remonté.

 

Spiruline et fer

Oui la spiruline contient du fer.

C’est même une raison de ne pas en prendre en cas de surcharge en fer ou d’hémochromatose.

Mais ce fer est-il assimilable ?

On sait que le fer le plus biodisponible est le fer héminique, c’est-à-dire d’origine animale, et que le fer non héminique, d’origine végétale, est peu assimilé : j’en ai parlé dans une vidéo sur le fer.

Donc, selon cette logique, la spiruline ne devrait pas être efficace pour remonter un taux de fer bas. Pourtant cela fonctionne dans de nombreux cas :

Il semblerait que cette forme végétale de fer échappe à la règle du fer non héminique et soit vraiment biodisponible.

Dans ma pratique, j’entends souvent des personnes me dire que leur taux de fer est remonté grâce à une cure de spiruline.

Personnellement je préfère conseiller du bisglycinate de fer plutôt que de la spiruline car l’efficacité sera plus certaine.

Mais pareil pour que la B12, il faut essayer si vous le souhaitez, et vérifier.

 

Spiruline et protéines

La concentration en protéines de la spiruline est tout simplement EXCEPTIONNELLE :

Aucune autre aliment ne contient une telle concentration.

Toutefois cette concentration est à pondérer du fait que son poids total est très léger : on n’ingère pas des kilos de spiruline.

Donc, pour avoir l’équivalent de son besoin quotidien en protéines, il faudrait absorber une quantité énorme de spiruline, ce qui n’est jamais le cas.

Ce qui est intéressant, concernant les protéines, dans la spiruline, c’est surtout la QUALITÉ de celles-ci :

La spiruline contient les 8 acides aminés essentiels !

C’est-à-dire des acides aminés non produits par l’organisme, et pourtant vitaux pour nos fonctions, donc qu’il est important d’apporter par l’alimentation chaque jour.

Or la spiruline fournit ces 8 acides aminés essentiels.

En cela elle est vraiment intéressante, surtout pour les personnes mangeant peu de protéines ou végétariennes.

Ce que je propose ce n’est pas de remplacer les sources de protéines par de la spiruline, mais d’enrichir son alimentation en spiruline à des fins nutritionnelles.

La spiruline enrichira la qualité nutritionnelle de votre alimentation.

 

Spiruline et vitamine A

On parle beaucoup de la richesse de la spiruline en provitamine, le bêta-carotène. C’est vrai.

Il faut juste se souvenir que le bêta-carotène est souvent mal converti en vitamine A active, le rétinol.

J’en ai parlé longuement dans ma vidéo sur la vitamine A, si le sujet vous intéresse, et je vous le conseille, car cette vitamine est plus importante qu’on ne croit. 

 

Spiruline et minéraux

J’ai parlé du fer, mais la spiruline offre également d’autres minéraux :

Magnésium, zinc, calcium, manganèse, potassium, phosphore, cuivre, chrome.

Pour le magnésium, pareil que pour la vitamine B12, je ne reposerais pas sur la spiruline pour combler une carence !

Voir ma vidéo sur le magnésium.

On comprend surtout que la spiruline est une sorte de multi-vitamines et minéraux et qu’on fait le plein de beaucoup de micronutriments en la prenant.

Mais attention, ce n’est pas à mon sens un aliment magique, on va le voir après, je vous invite à lire jusqu’au bout !

 

Spiruline et antioxydants

La spiruline a le grand intérêt de renfermer de la phycocyanine, pigment bleu hautement antioxydant.

Un antioxydant permet de lutter contre l’oxydation dans le corps, aussi appelée stress oxydant ou stress oxydatif, et qui est une production trop importante de radicaux libres qui abîment les cellules, créent de l’inflammation et accélèrent le vieillissement.

Les antioxydants sont des molécules qui neutralisent les radicaux libres, protégeant alors nos cellules et notre corps entier de l’inflammation, la glycation, les maladies, et ont un effet ralentisseur du vieillissement.

La spiruline a donc des effets antioxydants, anti-inflammatoires et anti-âge.

Mais elle n’est pas seule dans ce cas, il y a bien d’autres façons de faire une cure d’antioxydants, et cela commence dans l’assiette !

Et puis on peut faire une cure de phycocyanine seule : on trouve maintenant en complément alimentaire.

 

Spiruline, immunité et allergies

La spiruline a un potentiel modulateur de l’immunité, réduit aussi la production d’histamine dans le corps, réduisant ainsi les allergies.

 

Spiruline et métaux lourds

La spiruline a des propriétés chélatrices des toxines, toxiques et métaux lourds :

Cela veut dire qu’elle fixe ces substances toxiques et les absorbe.

Donc on pourra vous vanter la spiruline comme une cure détoxiquante des métaux lourds comme le mercure, le plomb et le cadmium.

SAUF QUE

Si la spiruline absorbe les métaux lourds et autres toxiques dans votre corps, elle les absorbe aussi dans l’environnement dans lequel elle est cultivée.

 

Spiruline et intoxication

Or la spiruline fait l’objet, comme vous le savez sûrement, d’une quantité innombrable de cultures qui profitent sa popularité.

Et c’est comme cela qu’on se retrouve avec des spirulines, sur le marché, qui sont de véritables bombes à retardement de métaux lourds, de pesticides, de toxiques divers.

Alors avant d’avoir des étoiles plein les yeux en lisant tous ses bienfaits, il est important de connaître aussi ses éventuels méfaits et d’être extrêmement sélectif dans son choix de spiruline.

 

Comment bien choisir la spiruline ?

Choisissez la biologique, de culture exempte de pesticides, engrais chimiques, qui garantit sa pureté, sans additif et séchée à froid (< 40°).

Je vous conseille des marques de laboratoires sûrs comme Copmed, Sunday Natural, Nutrixeal et sûrement d’autres encore, qui s’engagent sur la qualité, le soin et la pureté de leur spiruline.

 

En conclusion

La spiruline est intéressante pour :

  • Sa teneur en acides aminés
  • Sa teneur en fer
  • Sa teneur en minéraux
  • Son effet antioxydant
  • Son effet modulateur de l’immunité
  • Son effet sur la réduction des allergies
  • Son possible effet détoxication des métaux lourds si et seulement si elle est de bonne qualité, sinon ce sera l’inverse

Mais :

  • Sa vitamine B12 n’est pas très assimilable
  • Sa vitamine A est sous forme non assimilable
  • Son apport en protéines reste faible au regard du poids total ingéré
  • Elle peut être intoxicante en métaux lourds et pesticides si elle n’est pas de qualité irréprochable

Et j’ajoute qu’en médecine chinoise on la dit refroidissante, ce qui ne conviendra donc pas aux personnes frileuses…

À vous de tester, faites vous toujours votre propre opinion à travers votre propre ressenti !

J’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair, n’hésitez pas à me poser vos questions.

A très vite !

Florence Pinheiro Ortolan
Naturopathie Nutrition Micronutrition
Embellir sa santé

 

Les vidéos citées dans cet article

Rejoins ma communauté!

Cadeau de bienvenue:
L'e-book "Les 5 règles d'or pour Embellir sa santé"