CONFérence en direct le 6 JUIN à 20h45

Découvrez mon approche pour vous sentir à nouveau bien dans votre corps et dans votre tête…

Migraines et maux de tête | Comment les soulager naturellement ?

Comment soulager maux de tête et migraines naturellement ?

Les migraines et les maux de tête sont extrêmement fréquents.
Parfois très invalidants et persistants, ils peuvent littéralement nous empoisonner la vie.

Pourtant, il existe des solutions naturelles pour soulager ces maux désagréables.

Je partage avec vous dans cet article des conseils simples pour faire passer votre douleur assez rapidement sans prendre de médicament.

Quelle différence entre un mal de tête et une migraine ?

Le mal de tête

Le mal de tête, souvent appelé céphalée de tension, est d’intensité relativement modérée. C’est très fréquent dans la population.

La douleur est diffuse dans toute la tête et peut se traduire par une sensation de pression.

La migraine

La migraine est bien plus qu’un mal de tête ! Son intensité est beaucoup plus forte.

Elle est moins fréquente dans la population. En revanche, c’est une véritable maladie qui se traduit par des crises, potentiellement déclenchées par certains facteurs.

Elle s’accompagne de symptômes neurologiques comme des nausées, parfois des vomissements, une intolérance aux sons et/ou à la lumière.

On peut rencontrer des difficultés à se concentrer.

La douleur peut être pulsatile et elle peut être précédée d’aura visuel. C’est ce qu’on appelle la migraine avec aura.

La migraine est une crise inflammatoire qui oblige à se coucher, à s’isoler, à couper l’exposition à la lumière et aux sons. Elle est vraiment très invalidante et peut durer plusieurs jours.  

Selon les personnes, l’intensité est plus ou moins forte.

Il existe différents types de migraines : la migraine ophtalmique, la migraine avec aura, la migraine cataméniale chez la femme qui est liée aux fluctuations hormonales.

Les traitements conventionnels

Pour les céphalées de tension, le traitement médical est simple : on vous prescrit des analgésiques.

Pour les migraines, les traitements visent plutôt à diminuer les crises plutôt que de traiter les causes.

Ils consistent à prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des triptans, des vasoconstricteurs qui réduisent le calibre des vaisseaux dilatés

maux de tête et migraines - traitement analgésique

Quelles solutions naturelles pour soulager migraines et maux de tête ?

Comme je vous le disais en introduction, il existe des solutions naturelles vraiment très efficaces et qui, en plus, ont l’avantage de travailler sur les causes.

Vous allez voir que le plus souvent la thyroïde, le foie parfois l’intestin et certains micronutriments sont en cause dans l’apparition de ces maux.

Petit à petit, vous pourrez apprivoiser l’apparition des crises, en diminuer leur fréquence et leur intensité.

On observe de très bons résultats qui donnent l’impression de revivre aux personnes migraineuses.

Consulter un ostéopathe

La première chose que je conseille est de consulter un ostéopathe.

consulter un ostéopathe pour soulager vos migraines

Il vérifiera s’il n’y a pas un déséquilibre sous-jacent au niveau des cervicales, ou ailleurs, qui pourrait occasionner ces maux de tête.  

Les ostéopathes connaissent bien mieux que moi le sujet mais cela me semble important de contrôler si tout va bien à ce niveau.

Faire le point avec un dentiste

On n’y pense pas forcément mais vous pouvez consulter un dentiste, parce que oui, certains problèmes de dents peuvent se répercuter en migraine ou mal de tête.

À vérifier de ce côté-là !

S’hydrater suffisamment

C’est la base mais c’est toujours bien de le répéter : on pense à bien s’hydrater.

C’est surtout valable pour les maux de tête, parfois une déshydratation peut en être la cause.

Se complémenter en bon magnésium 

Sachez également que la prise de magnésium est très efficace pour soulager les maux de tête et les migraines.

Choisissez-le sous une forme biodisponible, bisglycinate de magnésium ou citrate de magnésium, pour vraiment avoir un effet. Je mets des exemples en fin d’article.

Vous pouvez en prendre ponctuellement.

Mais si vous êtes une personne speed ou assez stressée, vous pouvez en prendre plus régulièrement, car on peut avoir une carence en magnésium en période de stress, de surmenage ou d’anxiété.

Optimiser sa fonction thyroïdienne

Il faut savoir que la faiblesse thyroïdienne impacte tous ces problèmes de maux de tête et de migraines.

Personnellement, quand quelqu’un me consulte pour des migraines, je vérifie toujours si sa fonction thyroïdienne est optimale.

Il ne s’agit pas de parler de maladie, je tiens à préciser que je ne suis pas médecin, mais on peut très bien ne pas être malade de la thyroïde et avoir une thyroïde peu performante ou qui faiblit un peu.

J’en parle très souvent dans mes vidéos, si le sujet vous intéresse, vous avez toute une série sur la thyroïde.

Mais globalement, un manque de T3, qui est l’hormone thyroïdienne active, peut engendrer des migraines ou des maux de tête donc je vous invite à vérifier votre fonction thyroïdienne.

Cela peut se faire avec un praticien en micronutrition.

Il faut vérifier son iode dans les urines et essayer d’optimiser son taux d’iode pour être en haut de la valeur de référence.

Il faut également contrôler ses niveaux de zinc, de sélénium et de fer et chercher à les optimiser aussi.

Si vous manquez de fer, il y a des signes qui peuvent vous alerter. De même pour la carence en zinc

Les micronutriments sont vraiment un levier important pour se maintenir en bonne santé.

Soutenir le foie

Autre levier primordial, c’est de soutenir votre foie.

Le foie entre en jeu dans l’occurrence de vos migraines et de vos maux de tête. Il en diminuera l’intensité, notamment pour les personnes qui ont des nausées.

Pour cela, vous pouvez prendre des plantes qui sont aidantes et protectrice du foie mais attention de ne pas faire une violente détox qui risquerait de vous provoquer des crises curatives !

soutenir son foie pour soulager maux de tête et migraines
desmodium ou chardon marie, des plantes bonnes pour votre foie

Vous pouvez simplement prendre du desmodium ou du chardon marie qui sont vraiment des plantes qui chouchoutent votre foie.  Faites-en des cures régulièrement mais avec des pauses, ne pas en prendre non-stop ! (Je vous mets des exmples en fin d’article).

Les Anti-douleurs naturels

Pour soulager les crises, on pourra s’aider également d’anti-douleurs et d’anti-inflammatoires naturels.

Le PEA, une molécule relativement récente, fonctionne très bien pour son effet anti-inflammatoire et également pour son effet antihistaminique, j’en reparle plus bas.

Je conseille souvent le PEA comme antidouleurs, je vous donne mes exemples de compélments plus bas.

Boire un café peut aider à soulager la douleur d'un mal de tête

On a la fameuse caféine qui est bien connue des migraineux.

Elle peut permettre de soulager les crises grâce son effet vasoconstricteur.

Une étude montre également que le coenzyme Q10 a également un effet anti-inflammatoire contre les migraines (lien de l’étude ci-dessous).

Certaines plantes sont intéressantes pour soulager les douleurs comme la tisane de grande camomille qui a elle aussi un effet anti-inflammatoire, l’écorce de saule blanc a des vertus analgésiques grâce à sa teneur en acide salicylique, la molécule qui a permis de fabriquer l’aspirine.

Mais aussi le ginkgo biloba qui a des propriétés neuroprotectrices et vasodilatatrices.

Et enfin, la reine des prés aux pouvoirs analgésiques, c’est-à-dire anti-douleurs.

Migraines et alimentation

Certaines molécules présentes dans l’alimentation comme l’histamine, les sulfites et autres, sont souvent à l’origine des crises chez les migraineux.

Vous avez peut-être remarqué que lorsque vous mangez certains aliments : du chocolat, du vin blanc, du champagne, certains fromages, ou encore des tomates par exemple…, vous avez une crise de migraine qui s’en suit.

Pourquoi ?

Parce que ces aliments sont riches en histamine qui peut être mal dégradée par votre corps.

Ce qui provoque une poussée d’histamine aux effets inflammatoires. Cette réaction déclenche des migraines car souvent elles arrivent à la suite d’un facteur déclenchant.

L’histamine est contenue dans énormément d’aliments, en plus ou moins grande proportion. On en trouve dans le chocolat, les vins, les produits fermentés de façon générale, comme la choucroute, les fromages…

Si vous constatez la survenue de crises après avoir consommé ce type d’aliments, évitez-les pour diminuer l’absorption d’histamine. Cela pourra vous aider à évincer les migraines.

les aliments riches en histamine peuvent provoquer des migraines

Cependant, si ces aliments à haute teneur en histamine vous font plaisir et que vous souhaitez en consommer occasionnellement, vous avez la possibilité de prendre de la DAO pour augmenter votre capacité à dégrader l’histamine.

L’intolérance à l’histamine est un vaste sujet, mal connu, qui peut être source de nombreux maux.

D’autres molécules présentent dans les aliments peuvent être un élément déclencheur de la migraine.

C’est le cas de l’aspartame que l’on trouve dans toutes les boissons light ou encore du glutamate monosodique présent dans les sauces un peu gluantes des plats chinois (c’est le fameux syndrome du restaurant chinois).

Il y a également des molécules comme les nitrites contenus dans les charcuteries et les saucisses.

Les sulfites que l’on trouve dans les vins notamment les vins blancs ou rosés, d’où la fameuse phrase « je ne supporte pas le vin blanc, cela me donne la migraine ».

Les vins contiennent aussi des tanins qui peuvent provoquer des migraines.

Et enfin, il y a la tyramine et la phénylalanine, des acides aminés que l’on retrouve dans les vieux fromages, les restes d’aliments, le chocolat, les noix, le vinaigre, les agrumes, … peuvent être à l’origine de migraines.

Je vous mets des liens d’articles qui m’ont semblé intéressants si vous avez envie d’en savoir plus.

J’espère que ces conseils vous seront utiles pour soulager vos maux de tête ou vos migraines.

Florence Pinheiro Ortolan
Naturopathie Nutrition Micronutrition
Embellir sa santé

Exemples de Compléments Alimentaires en lien avec cet article : 

Magnésium biodisponible haute tolérance et assimilation :

  • Oligosanté : Magnésium ou Magnésium sachets, remise de 5% avec le code EMBELLIR
  • Copmed : MagTaurine sur le site, remise de 5% avec le code FLORENCE5

PEA : diminue la perception de la douleur, inhibe l’activation mastocytaire, fibromyalgie, douleurs chroniques, allergies :

  • Oligosanté : OligAlgic, remise de 5% avec le code EMBELLIR

Soutien et protection du foie, action phytothérapeutique uniquement :

  • Oligosanté : Desmodium Oligo, remise de 5% avec le code EMBELLIR
  • Copmed : Desmodium synergisé, remise de 5% avec le code FLORENCE5

Coenzyme Q10 en soutien de la mitochondrie (fatigue, stress oxydatif) et Santé cardiovasculaire HTA :

  • Coenzyx Q10 ou Coenzyx Q10 capsule enrichi en oméga 3 de Oligosantéremise de 5% avec le code EMBELLIR 
  • Ubiquinol 100, de Copmed, remise de 5% avec le code FLORENCE5

Collaborations commerciales – Article non rémunéré

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Rejoins ma communauté!

Télécharge maintenant ton ebook offert « Les 5 règles d’or pour Embellir sa santé » et reçois régulièrement tous mes conseils santé et bien-être :

Qui suis-je ?