CONFérence en direct le 7 MARS à 20h45

Découvrez mon approche pour vous sentir à nouveau bien dans votre corps et dans votre tête…

Chute de cheveux : mon retour sur un complément alimentaire

Chute de cheveux et complément alimentaire

Homme ou femme, vous êtes nombreux à me demander des conseils sur un complément alimentaire pour lutter contre la chute de cheveux !

J’ai découvert un complément alimentaire que j’ai vraiment validé car, après l’avoir analysé, je l’ai trouvé très sérieux, extrêmement proche de ce qu’on fait en micronutrition.

Pour l’avoir moi-même testé en cure, je vais pouvoir partager avec vous mon retour d’expérience mais avant cela il est important de revenir sur les causes de cette chute de cheveux, car il y en a plusieurs !

Et justement l’intérêt de ce complément alimentaire est qu’il travaille sur ces différentes causes.

Les causes de la chute de cheveux


En micronutrition et approche fonctionnelle, on ne traite jamais rien sans avoir d’abord cherché, et si possible trouvé, la ou les causes du problème !

Dans le cas de la chute de cheveux, il existe des causes qui sont déjà identifiées et récurrentes.

Les carences ou déficits en micronutriments

Les carences micronutriments cause de la chute de cheveux

L’une des causes aujourd’hui connues est la carence, ou déficit, en micronutriments. Car ils participent à la pousse, à la durée de vie, à la force et à la beauté du cheveu.

Le manque de fer


Un faible taux de fer dans le sang peut être une première cause à la chute de cheveux.

On l’observe surtout chez la femme. Souvent à cause de règles abondantes et d’une alimentation peu riche en produits animaux. Une équation qui ne joue en faveur d’un bon taux de fer.

C’est pourquoi, je conseille aux femmes qui ont un problème de chute de cheveux, de faire vérifier leur taux de fer.

L’objectif n’est pas de se contenter de l’absence d’une anémie mais vraiment d’optimiser votre ferritine.
Pour cela, elle doit être au-dessus de 50 ng/ml et non pas juste à 20 ng/ml, si on veut éviter la chute de cheveux.

Pour tout comprendre sur la carence en fer et savoir identifier si vous êtes potentiellement concernée, je vous renvoie sur mon article Carence en fer : 9 signes qui ne trompent pas !

Vous y trouverez également des solutions pour faire remonter votre taux de fer.

En ce qui concerne le complément dont je vais vous parler, il n’y a pas de fer dedans.
Pour la bonne raison qu’on ne peut pas mettre du fer dans un complément alimentaire car l’excès de fer est également dangereux.

Si vous avez un taux de fer normal et que vous en prenez en complément, cela peut vraiment nuire à votre santé parce que l’excès de fer est très vite oxydant, donc inflammatoire.

Le fer introduit dans un complément alimentaire est à proscrire.


Manque de zinc


Un autre micronutriment majeur mis en cause dans la chute de cheveux est le zinc !

La carence en zinc est ultra fréquente aujourd’hui et il est pourtant indispensable.

Sur le site de KRYNÉO, qui est justement la marque spécialiste de la chute de cheveux dont je veux vous parler, il y a des articles vraiment très bien fait sur le sujet.

Je vous en cite un extrait :

« Le zinc est indispensable à la synthèse de la kératine et du collagène, 2 protéines qui constituent la fibre capillaire.
Il lutte contre le vieillissement cellulaire et atténue, donc retarde, l’apparition des signes de l’âge sur la crinière (affinement, coloration du cheveux, perte de volume et de vitalité).
Il améliore l’état du cuir chevelu – c’est bon pour la peau de façon générale – et limite l’apparition des pellicules.
Il booste la pousse et la croissance des cheveux et renforce la fibre capillaire. »

Le zinc qui est vraiment essentiel pour la santé du cheveu et on le retrouve dans le complément alimentaire, très bien dosé avec une forme biodisponible.

La faiblesse de la thyroïde

Une cause extrêmement fréquente de la chute de cheveux est la faiblesse de la fonction thyroïdienne.

Ici, je ne parle pas d’hypothyroïdie diagnostiquée par un médecin, mais même sans être malade, votre fonction peut être très performante, moyennement performante, voire faiblement performante.

Dans le cas d’une faible performance, cela influera sur le cycle de vie de vos cheveux, accélèrera la chute et ralentira la pousse.

Pour savoir si vous êtes concerné par un ralentissement de la fonction thyroïdienne, soyez attentif aux signes comme la frilosité, les ongles fragiles, la prise de poids facile, la perte de poids difficile, la rétention d’eau aux extrémités, la constipation, la difficulté à digérer, les pertes de mémoire, etc…

Cette fonction thyroïdienne est souvent affaiblie parce qu’elle manque de micronutriments essentiels à son fonctionnement.

Il ne faut pas oublier que nous sommes une usine biochimique qui fonctionne grâce à des vitamines, des acides aminés, des oligo-éléments, des minéraux, des acides gras, etc….

Aujourd’hui, on constate que la thyroïde manque fréquemment d’iode, de zinc, de sélénium, de vitamines du groupe B, de vitamine D.

Quasi tous ces besoins en micronutriments sont couverts par ce complément alimentaire qui, finalement, vous apportera bien d’autres bienfaits et bénéfices que la santé de vos cheveux puisqu’il agira sur la fonction thyroïdienne, c’est-à-dire à peu près sur tout !

Un dérèglement hormonal

Fluctuations hormonales chez la femme

Autre cause de la chute de cheveux, qui concerne la femme, ce sont les fluctuations hormonales.

Ces fluctuations hormonales peuvent intervenir à des périodes ponctuelles de la vie où tout l’équilibre hormonal change comme l’adolescence, l’accouchement, l’arrêt de la pilule, la ménopause.
Mais également à des moments périodiques comme lors du cycle menstruel où l’on aura une chute des œstrogènes.

Toutes ces transformations hormonales peuvent occasionner des chutes de cheveux de façon régulière et latente.

Pour diminuer cet effet, il y a des plantes qui permettent d’équilibrer, de lisser ces fluctuations hormonales et bonne nouvelle, on retrouve ses plantes dans le complément.

Les Androgènes chez l’homme

La chute de cheveux chez l’homme et chez la femme peut provenir des androgènes, les hormones mâles.

Pour vous messieurs, la chute de cheveux, appelée alopécie androgénique, vient parfois d’un excès de testostérone mais surtout d’un excès de transformation de cette testostérone en DHT, dihydrotestostérone, une autre hormone qui précipite la chute de cheveux.

D’ailleurs, les traitements allopathiques consistent à neutraliser cette DHT en inhibant l’enzyme qui transforme la testostérone en DHT avec un médicament qui, malheureusement, a des effets secondaires pas très sympathiques comme la chute de la libido.
Alors, vous avouerez que c’est un peu dommage de récupérer vos cheveux d’un côté et perdre votre libido de l’autre, ce n’est pas ce que vous souhaitez, j’imagine !

Mais pas de panique ! Car il existe des molécules naturelles très intéressantes qui permettent également d’inhiber cette conversion de testostérone en DHT.

La plante la plus connue et la plus efficace est le palmier nain (Saw palmetto).

Il y a d’autres micronutriments qui participent à cette inhibition de la conversion de testostérone en DHT comme, entre autres, le zinc qui intervient là encore.

On va retrouver ces micronutriments dans le complément alimentaire pour les hommes, parce que oui, ils ont fait des versions femmes et des versions hommes sachant qu’on n’a pas les mêmes problématiques.

Les Androgènes chez la femme

Mais cette alopécie androgénique concerne aussi la femme et c’est très courant, plus que ce que l’on croit.

Il n’est pas forcément nécessaire de la diagnostiquer sauf si vraiment votre alopécie est vraiment très forte et très invalidante pour vous.
Mais très souvent on peut avoir chez la femme un excès d’androgènes, c’est-à-dire d’hormones mâles. 

J’ai parlé des effets d’un excès de testostérone lorsque que j’ai traité du SOPK, le syndrome des ovaires polykystiques.
Cela va transparaitre au travers d’un caractère assez fort et marqué. Souvent la testostérone donnera une certaine énergie, une certaine vitalité, une capacité d’entreprendre également.

Physiquement, chez la femme, cela se traduira par un mollet marqué, de la pilosité, de l’acné, des pores de peau dilatés, une chute de cheveux.

Au niveau hormonal, on aura souvent un syndrome prémenstruel avec parfois des cycles trop espacés ou encore des ovaires kystiques.

Tous ces signes nous indiquent un profil androgénique qui peut également entrainer une trop grande transformation de la testostérone en DHT comme chez l’homme.

Cette cure contre la chute de cheveux permettra d’inhiber cette conversion en DHT grâce à des plantes des micronutriments.

Le stress

le stress mis en cause dans la chute de cheveux

Le stress est également un grand facteur de chute de cheveux.

Que ce soit un stress oxydatif dans votre corps dû à trop d’inflammation, un stress chronique que vous vivez en permanence, un gros stress qui vous arrive d’un coup ou encore un stress provoqué par une maladie comme le Covid ou par un choc émotionnel, un deuil, quelque chose qui vous touche profondément, toutes ces sources de stress précipitent le cycle de vie du cheveu pour l‘amener précocement vers sa chute.

Le stress chronique peut aussi occasionner à terme une chute de cheveux du fait de son effet délétère sur les glandes surrénales.

Trop sollicitées par un stress chronique, le fonctionnement des glandes surrénales diminuera. Et lorsqu’une fatigue surrénalienne s’installe, les glandes produisent moins d’hormone DHEA, ce qui entrainera la chute de cheveux.

Encore une fois, la gestion du stress est indispensable !

Il y a évidemment le magnésium qui participe beaucoup à la gestion du stress, mais également les vitamines du groupe B.

Certaines molécules, comme celles contenues dans le safran, agissent comme un antidépresseur naturel. Ces molécules induisent la production d’un neurotransmetteur qui vous rendra plus zen : le GABA

Vous trouverez également plein d’exercices et des conseils pour apprendre à faire baisser la tension et mieux gérer votre stress.

Une cure qui cible tous ces facteurs !

Jusque-là, je n’avais jamais cautionné la prise d’une cure de compléments alimentaires pour la chute de cheveux parce que j’estimais que cela ne ciblait pas les causes.

On retrouve souvent un peu la même chose, en général on a de la cystéine, de la vitamine B8, du zinc mais c’est très incomplet.

Ces cures ne traitent pas les causes hormonales, ni le stress par exemple.

Quand j’ai découvert KRYNÉO, un laboratoire vraiment spécialisé dans la chute de cheveux, je me suis rendue compte qu’ils avaient une bonne connaissance de tous ces facteurs et qu’il les prenait en charge.

Cure KRYNÉO pour la chute de cheveux

En lisant la composition de leurs produits, j’ai vu qu’ils ciblaient les micronutriments qui sont en cause dans la phase de croissance, la beauté du cheveu et la phase de chute.

Mais ils tiennent également compte de la thyroïde, la gestion du stress, les fluctuations hormonales et de l’alopécie androgénique chez l’homme et chez la femme.

Ils ont conçu deux cures, une cure pour les hommes et une autre pour les femmes.
Je trouve cette distinction très intelligente parce que les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes problématiques c’est donc pertinent de cibler en fonction du genre.

Autre chose qui m’a séduite c’est que les micronutriments sont sous une forme biodisponible.

Pour rappel, certaines formes de micronutriments sont très mal assimilées par le corps, il est obligé de les transformer, il y a donc une déperdition et c’est souvent mal toléré.

Alors que dans les produits KRYNÉO, on retrouve directement les formes les plus biodisponibles et en plus hautement dosé. Car ça aussi c’est important : leurs teneurs sont exceptionnellement hautes !

Faites attention quand vous achetez des compléments dans le commerce de regarder leur teneur en micronutriments.
On regarde souvent le prix mais celui-ci doit être comparé par rapport à la teneur en micronutriments, c’est un facteur essentiel pour apprécier l’efficacité d’un produit.

Et dans ce cas, je vous confirme qu’on est sur des hautes teneurs.

Mon expérience de la cure

Je n’ai pas pour habitude de parler de moi mais aujourd’hui je fais une exception :

L’année dernière, j’ai eu quelques petits soucis de santé, certainement dû au surmenage, qui ont perturbé ma fonction thyroïdienne, encore une fois…

Ayant eu un certain nombre de facteurs liés au trouble de la fonction thyroïdienne, dont une chute de cheveux, j’ai évidemment tout de suite voulu y remédier en faisant attention à mon niveau de fer, à la vitamine D qui est toujours importante, au zinc, etc… C’est à ce moment-là que j’ai découvert la cure KRYNÉO.

Ça tombait à pic ! Je l’ai donc essayée pendant trois mois. J’ai maintenant fini la cure donc je peux vous donner mon retour d’expérience.

Tout d’abord, je tiens à préciser que lorsque vous faites une cure de compléments alimentaires pour la chute de cheveux, il ne faut pas s’attendre à un résultat au bout de deux semaines.
Ça ne marchera malheureusement pas comme ça !

Il y a un délai parce que, selon un fait assez connu, le cheveu qui tombe aujourd’hui est mort il y a trois mois.

Gardez à l’esprit qu’une cure contre la chute de cheveux prend un certain nombre de semaines avant de se remarquer.

Il y a un effet très déprimant à la chute de cheveux, il faut donc rester calme et patient, ça finira par fonctionner.

Personnellement, au bout de quelques semaines j’ai pu déjà observer que je perdais beaucoup moins de cheveux lors du lavage ou du brossage.

Avant c’était vraiment terrible, j’avais plein de cheveux dans les mains ou sur la brosse, ça tombait sur mes vêtements toute la journée … Assez rapidement, cela s’est arrêté, en tout cas j’en perdais beaucoup moins qu’avant car il y en a toujours qui tombent, c’est normal !

Ensuite, vient le point vraiment positif, lorsque vous voyez des cheveux qui repoussent.
De mon côté, c’était visible sur le haut des tempes. Je pouvais voir plein de petits cheveux qui prenaient régulièrement de la longueur.

Cette repousse prouve que ça repart et c’est très positif !

Au fur et à mesure, on note que les cheveux sont plus forts, les ongles aussi car la composition de ces compléments alimentaires améliore les phanères de façon générale.

Les cures KRYNÉO : Intense REPAIR et Essential CARE

intente repair et essential care de Krynéo

Il y a 4 cures, 2 pour les femmes et 2 pour les hommes.

Pour le problème de chute de cheveux, c’est la cure Intense REPAIR. C’est cette cure qui ciblera toutes les causes dont je vous ai parlé sauf le fer qui doit être traité à part.

Pour celles et ceux qui veulent juste améliorer la beauté du cheveu et renforcer leurs phanères, vous avez Essential CARE.

Notez que dans Intense REPAIR, vous avez tout ce qu’il y a dans Essential CARE.

L’idéal est vraiment de faire une cure sur trois mois.

Je sais que ça représente un certain budget mais soyons réaliste, une cure pour la chute de cheveux qui fonctionne ça coûte toujours cher.
Je vous assure que dans ce cas, le rapport qualité / prix est exceptionnel.

Si cela vous intéresse, avec le code promo : EMBELLIR, vous avez 5% de remise. Je vous mets les liens des cures KRYNÉO en bas de cet article.

Voyons maintenant leur composition :

Dans la cure Essential CARE, on a de la kératine et du silicium qui participent tous 2 à la force et la beauté des ongles et des cheveux. On a aussi du zinc et du sélénium qui joueront sur la thyroïde, des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8 (la fameuse biotine qu’on retrouve souvent), B9 et B12.

Il faut savoir que toutes ces vitamines du groupe B ne vont pas seulement améliorer la beauté du cheveu, elles vous aideront à être beaucoup plus tranquille car elles contribuent à un bon équilibre nerveux.
Elles favorisent la synthèse de tous les neurotransmetteurs, elles impactent favorablement la fonction thyroïdienne.

On trouvera également de la vitamine A qui active les récepteurs de la vitamine D et permet à l’intestin de mieux se régénérer. La vitamine E agit vraiment sur la beauté de la peau et son élasticité. La vitamine C qui améliore l’immunité, la vitalité, la synthèse du collagène donc également bon pour la peau.

Les bienfaits de ces cures sont vraiment bien au-delà de la chute de cheveux.

Dans la cure Intense REPAIR, en plus de tout ce que je viens de vous citer pour Essential CARE, on retrouve :

  • De l’astaxanthine, un puissant antioxydant de luxe qui intervient sur le renouvellement cellulaire avec un effet jeunesse, éclat, vitalité et cela aide à lutter contre le stress oxydant qui nuit aux cheveux car ils y sont très vulnérables
  • Du safran, un antidépresseur naturel qui intervient dans la gestion du stress et le moral
  • Des polyphénols de raisin qui auront, comme l’astaxanthine, une visée anti-stress oxydatif, jeunesse et immunité
  • De la poudre de membrane d’œuf pour vous apporter des acides aminés qui constituent la fibre du cheveu et le renforce
  • Du houblon, du lin, de la sauge et de la luzerne qui participent à la régulation hormonale chez la femme (pour la cure de la femme) (attention à ne pas prendre si vous avez des antécédents de cancer du sein, des ovaires ou de l’utérus Mesdames)
  • Du palmier nain dont je vous parlais pour qu’on n’ait pas trop de DHT (même si vous n’êtes pas sûr d’être concerné, cela ne vous fera pas de mal)
  • De l’extrait de brocoli qui améliore la détoxication et en particulier celle des œstrogènes, très intéressant également pour l’équilibre hormonal

Tout ceci concerne la cure de la femme, je vous mets le lien de la cure pour l’homme pour avoir plus de détail mais ce sera exactement le même principe.

Je pense que c’est vraiment une cure très intéressante et complète, je suis disponible si vous avez des questions.

On se retrouve très vite pour un prochain sujet, en attendant prenez soin de vous !

Les liens vers les cures KRYNÉO

Mon code promo : EMBELLIR pour bénéficier de 5% de remise

Pour en savoir plus sur Krynéo.

Collaboration commerciale – Article non rémunéré

Retrouvez des informations complémentaires dans mes vidéos : 

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Rejoins ma communauté!

Télécharge maintenant ton ebook offert « Les 5 règles d’or pour Embellir sa santé » et reçois régulièrement tous mes conseils santé et bien-être :

Qui suis-je ?