La pandémie de diabète n’est pas un mythe, malheureusement elle touche aujourd’hui de plus en plus d’enfants des pays industrialisés.
Le dérèglement de la glycémie et de l’insuline commence dès le plus jeune âge par l’habitude manger trop de sucre dès le matin.
Non ce n’est pas anodin de manger dès le réveil des choses comme des biscuits sucrés, des pâtes à tartiner ultra sucrées et avec des mauvaises graisses, des céréales industrielles ultra sucrées et à index glycémique exposé, avec par-dessus ça des jus de fruits et boissons ultra sucrées comme des chocolats en poudre industriels.
Et ce, même si votre enfant est mince et en bonne santé pour l’instant.
Un petit déjeuner soi-disant « normal » est une bombe glycémique pour votre enfant, cela le prédispose à des troubles métaboliques comme le diabète de type II mais, bien avant cela, un syndrome métabolique avec insulino-résistance engendrant prise de poids ou obésité selon les antécédents familiaux, inflammation, stéatose du foie, problèmes cardiovasculaires, hypertension etc.
Alors dès maintenant, rejoignez ces parents qui sont fiers d’avoir réussi la transition alimentaire de leur enfant au petit déjeuner :
Mon fils de bientôt 5 ans se régale avec un petit déjeuner salé protéiné :
  • Jambon bleu blanc coeur (filière pro-oméga 3) en sandwich dans des
  • Tartines craquantes 100% sarrasin le Pain des fleurs (car il n’aime pas le pain),
  • Fromage,
  • Quartiers de pomme granny-smith biologique avec la peau,
  • Verre d’eau
  • Et sirop complément alimentaire multivitamines et minéraux (dont iode, indispensable).
Je précise que du fait de cet apport en protéines, le dîner sera sans protéines pour équilibrer, surtout pour mon fils, car le besoin en protéines en faible chez les jeunes enfants.
Je précise aussi qu’il y a d’autres alternatives au jambon, nous vous préparons une vidéo sur le sujet avec une collègue naturopathe, vous aurez le lien prochainement sur cette page.
Pour moi :
  • Houmous maison (pois chiches, pâte de sésame appelée Tahin, huile d’olive),
  • Fromage de brebis biologique,
  • Terrine de foie de morue (ça passe très bien le matin, je viens de m’y mettre, c’est excellent),
  • Pain de seigle complet bio,
  • Café-chicorée non sucré,
  • Banane biologique.
On se régale, on n’a pas faim jusqu’au repas de midi, on n’est pas fatigué, au contraire, on est dynamique et nos capacités cérébrales sont au top !
Enfin, un message pour ceux qui disent que nous, enfants, on mangeait du sucre le matin et on n’a pas de problème aujourd’hui :
Sachez que l’épigénétique a transformé les générations : aujourd’hui nos mauvaises habitudes ont modifié l’expression de nos gènes pour faire des enfants obèses, diabétiques, prédisposés à l’inflammation et aux maladies « de civilisation ».
Regardez les chiffres, regardez les enfants, il y a une pandémie d’obésité et de maladies métaboliques dès le jeune âge aujourd’hui.
On ne peut malheureusement plus dire que le diabète de type II est le « diabète des vieux », ce n’est plus vrai. Faute à l’alimentation industrielle, sucrée, à index glycémique explosé, et à la sédentarité.
La santé ça commence aujourd’hui, dès le plus jeune âge, au petit déjeuner !
Florence Pinheiro Ortolan, naturopathie nutrition micronutrition

Recevoir le kit de bienvenue et mes astuces Embellir sa santé

Inscription réussie

Share This