Voici un dîner complet, rassasiant, hivernal, à dominance végétale.

Les lentilles sont riches en minéraux, magnésium, vitamines B, protéines végétales.
Elles sont rassasiantes car riches en fibres favorables à un bon microbiote, et à IG bas, donc ne font pas prendre du poids.
Le chou vert, chou ou frisé, est riche en prébiotiques, favorables à un bon microbiote, et à un bon transit. Il est rassasiant, riche en vitamines et flavonoïdes, antioxydants anti cancer. Il contient également de la glutamine, acide aminé carburant de la barrière intestinale.
Ce plat a beaucoup d’intérêts nutritionnels et gustatifs, mais il n’est pas conseillé pour les intestins perturbés sensibles aux Fodmap, ces aliments particulièrement fermentiscibles.
Si vous ballonnez beaucoup, il faudra mieux éviter cette association chou-lentilles.

 

Cuisson du chou vert.
Couper le chou en lamelles et le déposer dans une cocotte en fonte très large, avec un fond d’huile d’olive et un peu de beurre frais.
Y verser un peu de bouillon bio (par exemple de boeuf comme ici) et laisser cuire une heure à feu doux.
Au bout d’une heure de cuisson, y mettre des allumettes (sorte de lardons mais beaucoup moins gras) de préférence du label Bleu-Blanc-Coeur pour limiter les omégas 6 pro-inflammatoires.
Laisser cuire encore une heure toujours à couvert, sauf dans le dernier quart d’heure où l’on peut enlever le couvercle pour laisser s’évaporer l’eau excessive.

 

Cuisson des lentilles
La cuisson par absorption permet de garder le maximum de micronutriments.
Compter 1 verre de lentilles pour 2 personnes.
Bien les rincer, les égoutter et les plonger dans de l’eau froide : il faut compter 1 verre de lentilles pour 3 verres d’eau.
Je vous conseille d’utiliser un bouillon bio plutôt que de l’eau, par exemple du bouillon de Miso comme ici, c’est délicieux, sinon un bouillon de poule.
Les faire cuire 30 minutes sans couvercle à feu moyen à fort.
Réunion des deux
Quand le chou a cuit deux heures et les lentilles une demie heure (vérifier qu’elles soient tendres sous la dent), les réunir dans la cocotte en fonte et les mélanger.
Voilà, c’est prêt, vous pouvez servir et vous régaler.
Ce plat est délicieux et réconfortant. 
Bonne recette à vous !
Florence Pinheiro Ortolan,
Naturopathie Nutrition Micronutrition

Recevoir le kit de bienvenue et mes astuces Embellir sa santé

Inscription réussie

Share This